Pages Navigation Menu

La France enracinée

Vous êtes tous des terroristes

Vous êtes tous des terroristes

La crise sécuritaire n’est plus à démontrer : Califat islamique autoproclamé et qui gagne du terrain,
plus de 900 français impliqués dans le djihad. Le gouvernement français a donc cru bon de préparer une nouvelle loi, une « loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme ». Français, ne vous en faîtes pas ! voici « un texte destiné à protéger les Français et leur liberté », d’après Bernard Cazeneuve himself.

Ce nouveau texte protège tellement nos libertés qu’il prévoit une interdiction administrative de sortie du territoire et unecensure encore plus grande d’internet. On observe donc l’extension du domaine du contrôle et de la surveillance prétextant de la peur du loup solitaire à la Merah ou à la Nemmouche, et sur internet de la lutte contre le terrorisme et contre la pédopornographie. « Internet est un espace de liberté auquel nous tenons ». Vous faîtes bien de le préciser M. Cazeneuve, parce qu’on ne l’aurait pas juré… La commission en bande organisée du piratage est désormais une circonstance aggravante, avec 10 ans de prison et 150.000€ d’amende à la clef.

De plus les FAI et les hébergeurs voient élargir leur obligation de signalement, qui concerne désormais également le terrorisme. Miracle de la loi qui d’un fournisseur de services fait un brave maton. Les sites internet pourront également subir un blocage administratif. Bref, l’Etat accroit ses pouvoirs sur internet qui vit peut-être ses derniers instants en tant que réseau libre et indépendant.

Pour lutter contre les djihadistes français, la France ne trouve rien de mieux à faire que de les retenir.
L’interdiction de sortie de territoire sera administrative, limitée dans le temps,
et « édictée sous le contrôle d’un juge ». Administrative, c’est-à-dire non judiciaire,
et donc en dehors d’un procès juste et équitable. Vous disiez Etat de droit ?
Nulle preuve n’est non plus nécessaire. En effet cette interdiction doit intervenir préalablement
à la commission de toute infraction. La loi évoque « des raisons sérieuses de croire » que l’intéressé
prévoit d’aller faire le djihad. Que voilà une qualification précise et univoque !
Les intérêts de la France ne sont-ils pas le plus menacés lorsque ces personnes reviennent en France ?
Ne serait-il pas plus opportun de les empêcher de revenir ?
de prévoir pour ces personnes une déchéance de nationalité et une interdiction de territoire ?

Un nouveau délit voit le jour, celui « d’entreprise terroriste individuelle ».
Le loup solitaire autoradicalisé n’a qu’à bien se tenir !
La personne qui cherche ou qui possède des « objets ou substances dangereuses pour autrui » (sic),
et qui fait des repérages, une formation au maniement des armes, ou au pilotage,
ou encore qui consulte des sites terroristes, sera passible de 10 ans de prison.
Encore une fois, quelle qualification claire, précise et univoque !
Ainsi l’universitaire dont le terrorisme est l’objet d’étude et qui par ailleurs est passionné
de chasse pourrait tomber sous le coup de la loi. Toute autre personne un peu trop curieuse pourrait
également en faire les frais et servir d’exemple. Ce nouveau délit ne repose ainsi pas sur un élément matériel
mais sur un faisceau d’indices, sur la présomption de la commission future d’actes, sur un procès
d’intention en somme.

Il n’est pas sûr que ce nouveau texte législatif permette de mieux lutter contre le terrorisme et de mieux
protéger les intérêts et la sécurité de la France, mais il est certain que nos libertés s’en verront d’autant
diminuer. Si la gauche libérale hurlait contre Sarkozy le sécuritaire et le liberticide, elle est encore plus
décomplexée que la droite progressiste sur ces questions. Le PS et l’UMP ont tranquillement adopté ensemble
ce texte jeudi 18 septembre. Ce n’est ni la droite, ni la gauche qui est sécuritaire, c’est l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>