Pages Navigation Menu

La France enracinée

Université d’été

La vie de nos contemporains se résume à prendre les transports en commun en s’entassant comme du bétail pour aller travailler. Passer la journée à faire consommer les autres, à leur faire payer leurs crédits, à concevoir de nouveaux produits et à créer des besoins inutiles. De retour chez eux, ils s’affalent devant leur téléviseur, débattent des dernières nouveautés technologiques ou s’émeuvent de la vie de leur people préférée. Devant la nouvelle émission de télé-réalité, ils dînent de viande élevée aux hormones accompagnée de légumes génétiquement modifiés produits hors-sol. Sur Internet, cachés derrière un avatar, ils recherchent le partenaire idéal sur des sites de rencontre avant de s’endormir en rêvant à un énième emprunt à la consommation. L’homme réduit à l’état de machine voit sa vie entièrement programmée, l’empire de l’économie livre une guerre sans merci à l’humanité.

Une réaction est possible, c’est elle que l’université d’été de Dextra se propose d’étudier : une guerre intérieure individuelle et collective doit être menée afin de combattre l’autodestruction à laquelle nous nous livrons et faire renaître en nous l’Homme et toutes ses libertés. Forgé au creuset du travail sur soi le noyau initial vise à devenir un exemple à suivre et un signe de contradiction pour l’époque. Ceux qui veulent ressusciter le Politique auront à affronter un ennemi redoutable : eux –mêmes.

Les réponses à trouver aux défis de notre temps sont à chercher dans ce que nous avons de plus profond. C’est pourquoi Dextra en appelle à un retour aux sources : philosophie classique, enracinement, localisme, politique organique, agriculture naturelle, fédéralisme et autonomie communautaire, politique de puissance.