L’affaire « Whirlpool Amiens » est symptomatique de la désindustrialisation que nous subissons depuis 40 ans. Elle symbolise la déconnexion totale de nos gouvernants avec le tissu industriel français, qui ne les intéresse que durant l’entre-deux-tours d’une élection présidentielle.

Tout commence en 2017 dans une région déjà traumatisée par la fermeture de l’usine Goodyear (1 143 emplois perdus.)
Le groupe Whirlpool, géant de l’électroménager passé maître dans l’art de l’optimisation fiscale, décide de cesser la production de sèche-linges sur son site historique d’Amiens. « Pas assez rentable », « usine doublon », voilà les arguments des principaux actionnaires, quasi exclusivement des fonds d’investissements anglo-saxons.
Le site, actif depuis 1958, est l’un des poumons économiques de la région, par lequel sont passées plusieurs générations de familles entières.
La production cessera en 2018, au profit de la Pologne, pays au coût du travail 2,5 fois inférieur à celui de la France.
Champs de bataille de l’entre-deux-tours. Ring de choix qui voit s’affronter le manque de rigueur d’une poissonnière et la litanie de mensonges d’un Jupiter. L’affaire pourrait presque sembler prise au sérieux.

277 emplois promis et 164 employés repris. C’est le projet d’un industriel, patron du MEDEF local, qui fonde la société « WN » sur les ruines de l’ancienne usine. Il fait passer le site de la production de lave-linges à la production de casiers réfrigérés, de cages d’ascenseurs et pièces de voiturettes électriques.
Le 30 mai 2019, le repreneur indique qu’il lui manque 4 millions d’euros de trésorerie et qu’il ne peut plus poursuivre la production. Le dossier de reprise, pourtant validé par le tribunal de commerce et porté par les marconistes locaux pose question. Les commandes maintes et maintes fois annoncées dans la presse ne viennent pas. Certains employés s’étonnent d’être payés à jouer aux cartes ou à tondre la pelouse.
La CFDT s’emporte « la commande de chargeurs électriques n’est jamais arrivée et nous n’avons produit que deux casiers réfrigérés en 1 an. Le modèle de voiturette n’a pas été homologué. »
C’est le Préfet Nathalie Nguyen qui, à bonne distance, en parlant de « reclassement sur site ou dans le bassin d’emploi d’Amiens » des employés, annonce sans le dire un nouveau plan social.
Les 164 salariés, pourtant rassurés par l’implication d’Emmanuel Macron et d’Agnès Pannier-Runacher dans le dossier, vont tout droit vers le chômage.
Pire, avec la faillite de WN, les salariés repris ne bénéficieront pas du plan social de Whirlpool car ils ont retrouvé un emploi après le fiasco Whirlpool.

Un second repreneur se dessine alors. Fin 2019, Ageco agencement, une entreprise française leader du mobilier pour la grande distribution, reprend le site et 44 salariés. Tant pis pour les autres. Elle emploiera jusqu’à 88 personnes. Mais les erreurs de gestion s’accumulent. Prévisions erronées, rentabilité en baisse, manque de financement, pas de soutien de l’état ou des pouvoirs locaux.
L’histoire se répète. Et se termine comme elle a commencé. La procédure de placement en redressement judiciaire d’Ageco Agencement, par le tribunal de commerce d’Amiens, a débuté ce jeudi 4 mars.

Le bassin Amiénois se positionne, depuis, comme l’un des leader français de la startup nation, catégorie « pas de startup, pas d’usine, pas d’emploi, et bientôt plus de chômage ».

Salops de pauvres, ils n’ont qu’à traverser la rue pour trouver un boulot !

Fréquence Soleil Vert

Pour aller plus loin :

https://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/whirlpool/paradise-papers-comment-whirlpool-choisit-de-delocaliser-sur-des-criteres-fiscaux-plus-qu-industriels_2456034.html?fbclid=IwAR05A2mSRpaZu5s-H1rv7ZinOtHdFr3QMNZqLOF8yP7BqHZSIgAqLEtpDkg

https://www.lesechos.fr/pme-regions/hauts-de-france/whirlpool-amiens-symbole-de-la-desindustrialisation-francaise-1236830?fbclid=IwAR2D8pYxQTUmB0e6P3bpImDpbL-wFos5rHnKEacT1IIvQr9LYZV7MMMMoAU

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/somme/amiens/wn-offre-reprise-ageco-agencement-validee-1705592.html?fbclid=IwAR3j8NugRHv3Wr_80oG8zRLR8IgwpWxKTfnZTF1mSETPJMSUmafhxgVgAoA

https://www.usinenouvelle.com/article/l-entreprise-ageco-agencement-obtient-le-feu-vert-pour-la-reprise-partiel-de-wn-ex-whirlpool.N871330?fbclid=IwAR1cKwAPAjGzvJbIUq15msPF50RflntovBEIqELJZKW8NZNxGo-EoQUuyGs

https://www.lesechos.fr/pme-regions/hauts-de-france/le-second-repreneur-de-lusine-whirlpool-damiens-a-son-tour-dans-la-tourmente-1295836?fbclid=IwAR1DPW9c8A8OBbouGkHjr7uv26WCj5vO7qZA29bThUJwUXzOmpn89ugsEXM

Notre bibliographie : https://dextra.fr/bibliographie/

Nos émissions radio : https://www.youtube.com/channel/UCltQ_dgR8-G8_mTlWE8QSKA

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/FrequenceSV