Petit rappel historique : La production d’électricité d’origine nucléaire est développée plus largement à partir de 1974, au lendemain du 1er choc pétrolier, révélateur de la dépendance énergétique du pays vis-à-vis des hydrocarbures. La question de l’autonomie s’est donc ainsi posée puisqu’il faut importer ces hydrocarbures, mais elle se pose aussi pour l’importation d’uranium me direz vous ?! Nous allons voir ça plus bas.

Aujourd’hui soutenu par une politique nationale, le parc nucléaire géré par EDF compte 56 réacteurs de niveaux de puissance différents répartis sur 18 sites. Le nucléaire au sein du mix énergétique français représente une part de 70%.En bref : L’énergie nucléaire n’émet pas de gaz à effet de serre. Elle est utilisable en grandes quantités grâce aux puissances qu’elle génère et elle est très compétitive.

Cependant tout semble remis en cause par pure idéologie.

Le nucléaire fonctionne en continu, c’est une énergie pilotable contrairement à l’énergie solaire ou éolienne qui nécessite comme son nom l’indique du vent et du soleil. Seulement les brillants stratèges qui nous dirigent, ne semblent pas avoir pris en compte cette considération pourtant purement matérielle dans leur plan de réduction de la part du nucléaire en France au profit d’énergie dites renouvelables. La France est donc en train de s’engager dans une impasse . L’exemple de cet hiver ou celui de l’année dernière ne les interpelle cependant pas. En effet, les consommations énergétiques ont augmenté ( normal tu te les pèles donc tu augmentes le chauffage !) tandis que le soleil ne brillait pas et que les éoliennes étaient à l’arrêt. Il a fallu alors acheter notre énergie à notre voisin européen qui produit à grand renforts de centrales à charbon. Nous pouvons aussi souligner le besoin d’énergie pilotables en cas de panne ou encore d’attaque terroriste sur l’une ou l’autre des zones de production.

C’est aussi une énergie peu chère, en effet l’ensemble du parc nucléaire français est amorti.

Mais tout n’est pas vert non plus. C’est une énergie à risque et polluante. En effet le parc nucléaire français n’est sans doute pas assez sécurisé, comme l’a montré Greenpeace en s’introduisant en leur sein pour dénoncer justement ce risque sécuritaire.

Concernant la provenance. La totalité de cet uranium est importée. C’est l’exploitant EDF qui achète le combustible final auprès d’Areva, elle même sécurise son approvisionnement en amont en exploitant de l’uranium naturel dans différentes zones géographiques. Parmi celles-ci figurent principalement le Niger, le Canada, l’Australie et le Kazakhstan. La répartition exacte des importations françaises n’est toutefois pas communiquée par EDF et Areva qui relaient des documents assez globaux sur l’origine de ces importations. En France, cette exploration reste très intense. Elle est surtout localisée dans les Massifs Central et Armoricain et dans le centre nord du Bassin d’Aquitaine.

Une énergie nucléaire dite “verte” est elle possible ? En effet la Chine investit massivement dans cette nouvelle possibilité, qui plus qu’une utopie est présentée comme une réelle alternative. C’est la fameuse énergie nucléaire issue du Thorium. L’utilisation du plutonium par l’industrie atomique date du physicien américain Alvin qui s’est escrimé de 1945 à sa disparition, en 2006, à inventer les conditions d’une énergie nucléaire propre reposant sur des réacteurs révolutionnaires et sur l’extraction du thorium. La Fondation de Bill Gates s’y intéresse aussi, cela veut peut être dire qu’il y a quelque chose d’intéressant à creuser sur ce sujet… Donc plus que d’être une ressource verte cette alternative se révèle être plus nationale puisque présente chez nous.

👉 Le nucléaire est donc un moyen d’indépendance énergétique, il faut conserver cet atout et pouvoir le transmettre aux générations suivantes. Parler du nucléaire, cette énergie décarbonée, c’est contrer l’idéologie des pseudo écologistes et des détracteurs en col blancs de Bruxelles. Croire dans le nucléaire c’est aussi promouvoir cette industrie française et ses spécialistes qui n’existent presque plus sur notre territoire. Le nucléaire est en fait la moins pire des solutions, mais il nous faut quand même prendre de toute façon quelque soit notre opinion sur la question, des résolutions comportementales : réduire la consommation, rénover les bâtiments par exemple.

De toute façon le nucléaire c’est comme les éoliennes tout le monde a un avis sur la question mais personne n’en veut à côté de chez soi !

Fréquence Soleil Vert

Pour aller plus loin :Notre bibliographie : https://dextra.fr/bibliographie/

Nos émissions radio : https://www.youtube.com/channel/UCltQ_dgR8-G8_mTlWE8QSKA

Notre page facebook : https://www.facebook.com/FrequenceSV

source photo : L’Express